Prothèses complètes et partielles sur implants

À la recherche d'un dentiste au centre-ville de Montréal ?
Demander un rendez-vous→

Pourquoi est-ce nécessaire?


Les patients ayant souffert de sévères pertes de dents ont besoin de solutions de restaurations majeures. Les options traditionnelles incluent les prothèses dentaires régulières et les prothèses partielles soutenues par les gencives. Cependant, avec l’avènement des implants, il est devenu possible de remplacer une série de dents manquantes de manière beaucoup plus efficace et solide. En effet, les patients ayant perdu une grande partie de leur dentition, – ou même toutes – peuvent désormais obtenir des prothèses dentaires et partielles qui s’imbriquent directement dans des implants. Non seulement cette option est plus fiable et confortable, mais elle prend moins de place en bouche que les prothèses dentaires traditionnelles. Cela est particulièrement vrai pour les prothèses de la mâchoire supérieure : grâce aux implants, le palais des patients se retrouve libre, ce qui permet notamment de mieux goûter la nourriture.

En quoi cela consiste-t-il?

Les prothèses dentaires complètes et partielles sur implants consistent en des séries de dents artificielles spécifiquement conçues pour s’insérer dans des implants. Ces prothèses fonctionnent en quelque sorte comme un bouton pression : une fois que les implants ont été mis en place, leurs tenons s’introduisent parfaitement dans les cavités de la prothèse prévues à cet effet, procurant ainsi une solution à long terme qui s’avère beaucoup plus stable et confortable pour le patient.

Comment cela s’effectue-t-il?

Tout comme pour les couronnes et les ponts sur implants, la mise en place de prothèses dentaires complètes et partielles sur implants demande beaucoup de planification et peut impliquer les spécialistes autres que le dentiste. L’intervention complète dure quelques mois. La première étape est d’insérer les implants dans la mâchoire et de leur donner le temps de fusionner avec l’os; ce n’est qu’une fois que cette union s’est produite qu’il devient possible d’ajouter les tenons aux implants. Suite à cela, le dentiste prend des images digitales de la bouche du patient et les envoie au laboratoire afin que les dents de la prothèse puissent être fabriquées sur mesure.